◘ VIENT DE PARAÎTRE: N°2 (AOÛT 2016)

 Des parutions récentes ayant trait au Bourbonnais et aux provinces voisines

Contact: allier-infos@sfr.fr

 

•  COUP DE PROJECTEUR SUR QUELQUES LIVRES RÉCENTS…

◘ Aux éditions Page centrale  (Clermont-Ferrand)…

  • Limousin et Auvergne sauvages.

Photographies de  Fabrice Cahez et de Paul-André Coumes. Textes de Bruno Dubrac.  (1 vol. br, 96 p, ill. couleur, collection Panoramique, 2,90 €).

Les auteurs  proposent un nouvel éclairage sur la faune environnante.

  • Clermont-Ferrand.

Photographies  d’Arnaud Frich. Textes de  Caroline Drillon (en français et en anglais).  (1 vol. relié,  96 p, ill. couleurs,  bibliographie, collection Panoramique, 12,90 €).

Flânerie dans les rues de la capitale auvergnate à la découverte de  son patrimoine bâti, de la préhistoire jusqu’à  nos jours.

Ces deux ouvrages, dont il existe une traduction en anglais, sont également disponibles en version PDF téléchargeable (7,90 €)

◘ Aux Presses universitaires Blaise Pascal (Clermont-Ferrand)…

  • Les orchidées des Côtes de Clermont-Ferrand

 Publié  sous la direction  d’Élisabeth Cartoux, responsable des départements Botanique et Patrimoine écrit du Muséum d’histoire naturelle Henri-Lecoq à Clermont-Ferrand  (1 vol. br., 108 p. , 80 photos et schémas, 12 €)

Aux portes de Clermont-Ferrand, le site des Côtes est un lieu de promenade bien connu des habitants de l’agglomération. Ce que l’on sait moins, c’est que ce site abrite une richesse floristique surprenante lui valant son classement, depuis peu, Espace naturel sensible. On y rencontre 19 espèces différentes d’orchidées.

  • Les évêques des Lumières : administrateurs, pasteurs, prédicateurs.

Sous la direction de Stéphane Gomis, professeur d’histoire moderne à l’université Blaise Pascal. (1 vol. br,  162 p. – 7,50 € (PDF)

Trois articles concernent Jean-Baptiste Massillon (1663-1742), évêque de Clermont-Ferrand de 1717 à sa mort, dont le portrait orne la couverture :

« Construire la biographie de J. B. Massillon: un bilan historiographique » (S. Gomis)

« La représentation des passions dans les “Sermons de Massillon” » (E. Tabet)

« Une filiation épiscopale au XVIIIIe siècle : Massillon et Ribeyre » (J. Fouilleron).

  • Charles Duvernet : écrits intimes (1855-1874), Journal, souvenirs et mémoires

Édition établie  par Claire Le Guillou, chercheuse rattachée au Centre d’étude des correspondances et journaux intimes de l’université de Brest, titulaire d’un doctorat de lettres modernes. ( 2 vol. br, 962 p. – 35 € (édition papier), 23 € (version PDF).

Ces textes s’avère d’un intérêt capital pour la connaissance de l’histoire du Berry. Duvernet brosse le tableau de la vie sociale et politique de la ville de La Châtre et du département de l’Indre, des années 1830 jusqu’à la chute du Second Empire. Il retrace surtout les événements liés à la Révolution de 1848 à laquelle il a participé aux côtés de George Sand, dont il suit pas à pas l’existence.

  • Les Justes d’Auvergne .

Texte de Julien Bouchet. (1 vol. br,  18 € (version papier),12 € (version PDF).

En 2015, près de 200 habitants de la région Auvergne ont reçu le titre de « Juste parmi les nations ». La 3ème  partie de ce livre met en avant 3 figures de Justes : le responsable d’Église, Mgr Gabriel Piguet, évêque de Clermont-Ferrand ; Maria Thomas,  jeune femme de conditions modeste et d’origine étrangère  dernier témoin porteur du titre dans la région, et celui ou celle  que l’auteur nomme le « Juste inconnu ».

 

une-livres

•  D’AUTRES TITRES RÉCENTS…

À noter..   Ce travail étant basé sur un dépouillement de la presse nationale et régionale, des revues associatives ainsi que des catalogues et sites des éditeurs, il n’a évidemment pas la prétention d’être exhaustif. Que vous soyez auteurs (autoédités ou édités), éditeurs ou imprimeurs, n’hésitez donc pas à nous transmettre vos informations

allier-infos@sfr.fr. 

une-livres

► BOURBONNAIS

◘ Littérature

  • LIPER Aëla :

◘ Une Parisienne au bout du monde. 1 vol. br,  276 p, éd. Rebelles, collection Lipstick, 18 € 

► Florence, une parisienne de presque trente ans, a tout pour être heureuse : un job de rêve, un homme séduisant à ses côtés, une bande d’amis sur qui elle peut compter, une famille aimante, …Bref, sur le papier, aucune ombre au tableau. Sur le papier, seulement car Florence n’est pas heureuse. Un jour sans prévenir personne, elle quitte tout sur un coup de tête, y compris la capitale. Elle part s’installer au fin fond de la Bretagne où elle découvre une culture et des Bretons tout aussi atypiques qu’attachants. Finalement, tout recommencer n’est peut-être pas aussi compliqué qu’elle ne l’aurait cru. 

◘ Histoire

  • CONORD Fabien :

◘ Les élections sénatoriales en France : 1875-2015. 1 vol. br, 380 p, illustrations, bibliographie, index, éd. Presses universitaires de Rennes, collection Histoire,24 €.

►Voir la notice dans la rubrique L’Actualité des auteurs.

  • Cusset 1939-1945 : les vents contraires.

1 vol. br, 138 p, illustrations, éd. Les Amis du vieux Cusset, 2016, prix NC.

une-livres

► AUVERGNE

Littérature/romans

  • LAFONTAINE Jacques :

◘ Les jours de gloire. 1 vol. br, 400 p, éd. de Borée, collection Terre de Poche, 7,20 €

Les souvenirs romancés d­’une enfance vécue sous l­’Occupation. À dix ans, Jean-Baptiste ne connaît pas toutes les difficultés qu­’une femme doit surmonter pour élever un enfant sans père. Chassée par sa propre famille, contrainte de trouver un logement décent dans la capitale, sa mère parvient à se faire embaucher dans une bonneterie dirigée par Simon, un individu dont l­’allure sévère dissimule mal une profonde gentillesse. Mais un jour, cet homme providentiel est arrêté par la Gestapo, ce qui contraint la mère de Jean-Baptiste à tout abandonner une nouvelle fois pour tenter de gagner la zone libre. Les Jours de gloire est le premier roman de Jacques Lafontaine.

  • MALROUX Antonin:

◘ Marie des Adrets. 1 vol. br,  296 p, éd. Calmann-Lévy, collection France de toujours et d’aujourd’hui, 19,50 €.

On est 1906…Marie des Adrets vit auprès de ses parents dans un hameau non loin d’Aurillac. Elle est d’une rare beauté, ce qui lui vaut d’être courtisée par tous les garçons des environs. Les fils des gros fermiers voisins, chez qui ses parents travaillent comme domestiques, ne sont pas les moins pressants. Mais Marie croit au grand amour et repousse fermement ses prétendants au risque de susciter de violents ressentiments. Un jour, quelqu’un l’enferme dans une grange et y met le feu. La jeune fille survit à l’incendie mais est défigurée. Qui est le coupable ? Avec un courage qui force l’admiration, Marie tente de reconstruire sa vie brisée jusqu’au jour où elle a l’occasion de se venger…

◘ Histoire

  • Destins d’enfance : histoire de la maison d’enfants du Chambon-sur-Lignon et d’ailleurs. Préface de Boris Cyrulnik. 1 vol. br,  128 p,  illustrations,  bibliographie, éd. Dolmazon,  16€.

► Catalogue de l’exposition du Chambon-sur-Lignon (8 juillet – 28 août 2016). L’accueil des enfants démarre sur le Plateau dès la fin du XIXe siècle, avant que le village du Chambon-sur-Lignon devienne le principal centre de séjour. Parallèlement au développement du tourisme, l’essor des maisons d’enfants a contribué à façonner la physionomie architecturale du village. Dans l’Europe en guerre, les maisons d’enfants ont joué un rôle considérable pour protéger les plus vulnérables : enfants sortis des camps d’internement, enfants mal nourris ou placés par leurs parents pour les protéger des rafles. Après l’été 1942, les organismes de secours cherchent à disperser, sous de fausses identités, les enfants en danger d’arrestation. Les maisons du Chambon ont ainsi accueilli de nombreux enfants venant d’horizons différents. La guerre finie, les enfants ont continué de venir. Aujourd’hui, de nombreuses maisons dans le village ont été des hôtels ou des pensions d’enfants jusque dans les années 1960. Cet accueil à vocation touristique et social a évolué pour se perpétuer encore aujourd’hui.
L’exposition retrace ces différents lieux et la vie quotidienne dans les maisons.

◘ Géographie et guides

  • LACRAMPE Corinne:

◘ Puy Mary, volcan du Cantal. 1 vol. br, 64 p, illustrations en couleur, éd. Nouvelles éditions de l’Université, 6,90 €.

Volcans et lacs d’Auvergne, pays du Val d’Allier : plus de 40 jours de randonnées. Nouvelle édition. 1 vol. br, 210 p, cartes, illustrations en couleur, index, éd. Fédération française de la randonnée pédestre, collection Topoguides GR, 16,20 €

► Autour de Clermont-Ferrand, les caprices du relief auvergnat se manifestent, faisant alterner  creux et bosses. De quoi envisager plus de 40 jours de randonnée. Aux portes de Clermont-Ferrand, dominant les gorges de la Sioule, la chaîne des Puys étire les cônes et cratères de ses 80 volcans aux formes arrondies, véritables musées à ciel ouvert des formations volcaniques : Puy Chopine, Puy de Dôme, Puy de l’Angle, Puy de Sancy. Plus au sud, cadeaux des glaciers, des lacs aux eaux sombres et froides abritent une faune et une flore curieuses. Enfin, à l’Est, dominé par le joyau roman qu’est l’abbatiale d’Issoire, le val d’Allier offre ses nombreux châteaux et forteresses médiévales.

une-livres

► BERRY

◘ Littérature/Roman

• SAND George:

◘ Récits pyrénéens. Nouvelle édition. Recueil de  deux nouvelles, Lavinia et Le géant Yéous. 1 vol. br, 160 p,  éd. des Régionalismes, 14,50 €.

L’amour des Pyrénées forme l’unité profonde de ces deux récits « pyrénéens » de George Sand. A quarante ans de distance (1833 et 1873), George Sand se plaît aux mêmes crêtes déchirées, aux mêmes mœurs pittoresques.
Aux cavalcades tumultueuses des villes d’eau mondaine et des dandies parfumés succèdent des paysans pieux, rudes, patients. Tout George Sand se retrouve dans ces deux récits : ses élans romantiques, ses entraînements de passion, sa tendresse bucolique, la douceur de son optimisme et le même feu de générosité qui habite ses héros. L’ouvrage est complété par des  étude et notes de J. Fourcassié (parues initialement dans l’édition de 1940). Elles constituent une  mise en perspective de l’écrivain, de ses sources d’inspiration et de son œuvre qui amènent un vrai supplément à la lecture de ces récits paradoxalement peu connus et qui méritent vraiment d’être redécouverts.

une-livres

► MARCHE & LIMOUSIN

◘ Littérature/romans

  • CONCHE Marcel :

◘ Épicure en Corrèze. Réédition d’un ouvrage publié en 2014. 1 vol. br, 176 p, éd. Gallimard, collection Folio, 6,50 €).

► « Comment un philosophe a-t-il pu surgir des buissons corréziens ? »… C’est avec cette interrogation que Marcel Conche, né en 1922 à Altillac, non loin de Beaulieu-sur-Dordogne, retrouve, « plein d’âge et de raison », sa Corrèze natale. Il n’avait pas prévu de revenir y  habiter sauf peut-être pour y être enterré dans le petit cimetière Le hasard de la vie en a décidé autrement : en 2009, il se réinstallait à la Maisonneuve, la maison de son enfance. Bouclant ainsi une boucle.  Il a fait sienne la philosophie dépouillée d’Épicure : la voie du bonheur passe par la réalisation des désirs naturels et nécessaires (se nourrir, s’abriter, philosopher), et le dédain des désirs vains (l’argent, la gloire, la gourmandise, la passion amoureuse…).
Alternant souvenirs d’enfance, véritable chronique de la vie paysanne du début du xxe siècle, évocations de ses amours et leçons de philosophie, il se raconte, solitaire, dans un monde où les dieux grecs, les seuls auxquels il croit, parfois se manifestent.

  • GIRAUDOUX Jean :

◘ La guerre de Troie n’aura pas lieu. Edition établie par  Laurence Sudret. 1 vol. br, 128 p, éd. Magnard, collection  Classiques et contemporains, 3,60 €

  • GIRAUDOUX Jean :

◘ La guerre de Troie n’aura pas lieu. Edition établie par  Hélène Doroszczuk. 1 vol. br, 200 p, ill. couleur, éd. Belin, collection Classicocollège, 3,50 €

  • ROLLET Sophie:

◘ La colline aux bruyères. 1 vol. br, 254 p, éd. Lucien Souny,  6,50 €.

► La colline aux bruyères a pour cadre les plateaux reculés et sauvages d’Ardèche, terre d’exode rural mais lieu de renaissance et de refuge des différences : jadis les Huguenots, hier les hippies, et aujourd’hui les nouveaux ruraux. Sophie Rollet brosse le le portrait d’une femme attachante, tenace, souvent tourmentée, qui n’échappera pas aux blessures de l’amour. – Un roman contemporain, autant par les valeurs véhiculées par son héroïne que par les thèmes abordés. Un parcours de vie captivant dans un monde en quête de repères et de valeurs.

  • STENTA Miquela :

◘ Marcelle Delpastre, à fleur de l’âme / Marcela Delpastre : a flor de peu de l’arma. Biographie de la poétesse limousine Marcelle Delpastre (1925-1998). Photographies de Charles Camberoque.  1 vol. br, 116 p, ill.,  éd. Vent Terral (Valence-d’Albigeois),  22 €.

► Née et morte à Germont, commune de Chamberet en Corrèze où elle a toujours vécu, Marcelle Delpastre (1925-1998), est un auteur majeur de la littérature occitane contemporaine. En occitan comme en français, elle s’est illustrée dans tous les genres : poésie, contes, mémoires, ethnographie, etc. Dans ces pages, obéissant au genre biographique, il s’agit d’approcher une personnalité originale, paysanne et poète, et d’en permettre la connaissance à un large public. Et au-delà de la Marcelle Delpastre  de l’œuvre littéraire, de celle des sept tomes de ses Mémoires, amplement citées, dans son occitan limousin d’origine et traduites en français. Elles s’enrichissent d’un reportage photographique inédit, véritable portrait en images réalisé chez elle à la fin des années 1970 par le photographe Charles Camberoque.

une-livres

► NIVERNAIS & BOURGOGNE

◘ Littérature

  • BONNARD Christine :

◘ L’enfant des terres de cendre. 1 vol. br,  220 p, éd. de l’Armançon, 18,50 €.

► Cybèle, l’enfant des terres de cendres, s’interroge sur les circonstances de sa présence à Cortevaux, en Morvan. Elle aimerait « savoir, apprendre ce que personne ne racontait jamais, connaître l’histoire de sa naissance. Mais, tous faisaient comme s’il y avait eu le monde d’avant elle, celui des livres qu’elle pouvait trouver dans la bibliothèque d’Alyse, et celui d’après. »…« Bien sûr, elle le savait, il y avait eu cette catastrophe, cette tempête destructrice qui, voilà seize ans, avait transmuté le cours des choses, fait basculer son destin tracé dans le cœur de ses parents. »   Après cet épisode terrifiant, tous les habitants de Cortevaux ont dû apprendre à vivre autrement, à commencer par Alyse qui voit dans le comportement de sa voisine Aurèle ses propres contradictions, tout comme Luce, venue se réfugier chez l’inconsolable Manu. En même temps qu’elle grandit, Cybèle voit évoluer cette petite communauté de villageois, jusqu’au dénouement final où seront dévoilés tous les secrets, les non-dits enfouis depuis tant d’années.

• ROLLAND Romain, ZWEIG Stefan:

◘ Correspondance 1928-1940. Édition établie par Jean-Yves Brancy, docteur en histoire de l’Université de Toulouse – II. 1 vol. br, 630 p, éd. Albin, Michel, 32€.

► Romain Rolland (1866-1944) et Stefan Zweig (1881-1942) : deux écrivains européens parmi les plus brillants de la première moitié du XXe siècle. D’un côté, un grand prosateur français, de l’autre, son plus grand disciple autrichien. Réunis par un même amour des lettres, ils vont entretenir une amitié de plus de trente ans, malgré les ruptures engendrées par les guerres et les désaccords politiques. Deux hommes animés par une même exigence viscérale : se donner un destin singulier dans un monde en proie à la folie.  Entreprise avant l’année 1914, cette correspondance qui s’étale jusqu’en 1940, regroupe des lettres écrites dans l’angoisse de la déflagration, les rumeurs et les éclats de la Première Guerre mondiale, puis dans les retombées d’un désastre, contre lequel tous deux s’étaient élevés. Ces lettres inédites apportent un témoignage exceptionnel sur un monde disparu et cette amitié fervente qui nous dit que l’autre n’est pas un ennemi, mais notre prochain, avec en filigrane l’idée prémonitoire d’une Europe unie, reposant sur la fraternité entre les hommes et les peuples.

◘ Géographie et guides

  • GILLET René, BAGATELLE Jean-Michel :

◘ Châteauneuf-en-Auxois. Album de photographies. 1 vol. br,  159 p, illustrations en couleur,  éd. L’Escargot vivant (Viévy), 29 €.

► Au cœur de la Bourgogne, Châteauneuf en Auxois est classé parmi les Plus Beaux Villages de France. Pour conter son histoire, qui comporte autant de vérités que de légendes, Jean-Michel Bagatelle et René Gilet ont uni leurs talents. En écoutant Jean-Michel Bagatelle – photographe – parler de son art, on ne peut s’empêcher de penser à cette phrase d’Henri Cartier-Bresson : « Photographier, c’est mettre sur la même ligne de mire la tête, l’œil et le cœur ». Entre les pages de ce livre illustré de photos de Châteauneuf en noir et blanc et en couleurs, le lecteur part à la rencontre de  Jean Ier de Châteauneuf, de Catherine, première Dame de Châteauneuf dont le crime mettra fin trois siècles plus tard à la belle lignée de ses ancêtres, de Philippe Pot, chevalier de la Toison d’Or, conseiller des Ducs et grand sénéchal de Bourgogne, mais aussi de Jacques Blondeau, dragon de la Reine et général d’Empire, et tous les autres : ceux d’hier et ceux d’aujourd’hui dont l’écrivain Henri Vincenot.

 

une-livres

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s