EXPOSITION: « ROLL AND SWING », LA BATTERIE EN VEDETTE AU MUPOP, À MONTLUÇON

MISE À JOUR: 14 JUIN 2017        CONTACT: allier-infos @ sfr.fr

UNE NOUVELLE EXPOSITION  AU MUPOP  DU 1er JUILLET AU  31 DÉCEMBRE

  • Après les expositions temporaires consacrées à Michel Polnareff (2015) et aux Années Disco (2016), le MuPop (Musée des musiques populaires de Montluçon) a choisi de mettre à l’honneur la naissance de la batterie en France et son histoire. Ce sera « Roll and Swing », une exposition riche d’une quarantaine d’instruments rares, visible du 1er juillet au 31 décembre. C’est Philippe Nasse qui en assume le commissariat, en collaboration avec Éric Bourgougnon, conservateur du MuPop. Musicien et réalisateur de films documentaires sur les percussions, il a consacré une dizaine d’années à ses recherches sur l’origine des batteries en France.

 ◘ UN APPORT ESSENTIEL DES COLLECTIONS PRIVÉES

Éric Bourgougnon, conservateur du MuPop

Le montage de cette exposition a nécessité plusieurs années,  Philippe Nasse et Éric Bourgougnon reconnaissant  y avoir travaillé, « de manière officieuse »  depuis 2010. Seules trois ou quatre  batteries ont été extraites des collections du MuPop. Toutes les autres, soit une quarantaine, sont issues de collections  privées. Il a fallu souvent déployer de savants efforts pour convaincre leurs propriétaires de les  confier au MuPop.  La famille Bergerault a ainsi prêté des modèles imaginés par Albert Bergerault, l’inventeur des batteries automatiques et créateur d’une entreprise installée en Touraine depuis 1926.

◘  POUR SORTIR LA BATTERIE DE L’OMBRE

  • Philippe Nasse, commissaire de l’exposition

    Premier objectif affiché par Éric Bourgougnon: sortir de l’ombre cet instrument, pourtant essentiel à la qualité d’un groupe, mais encore trop souvent méconnu. Philippe Nasse rappelle, de son côté, le dicton selon lequel «il n’y a pas de bons orchestres, il n’y a que de bons batteurs ». Ce choix s’explique aussi par la volonté du MuPop de varier les thèmes de ses expositions temporaires, pour ne pas se cantonner à «  des biographies ou des répertoires, sous peine de lasser le public», confie Éric Bourgougnon.

batterie
« Anatomie » d’une batterie © Société philharmonique du Châtelet-en-Berry

◘ UNE PREMIÈRE EN EUROPE 

  • Extrait du dossier de presse du MuPop

    Avec une quarantaine de batteries présentées, Philippe Nasse considère que ce sera « la première exposition de cette nature en Europe ». Elle doit permettre de retracer l’histoire de l’instrument, qui fête ses cent ans d’existence, entre la fin du XIXème  siècle et les années 1960 : « Notre idée était de mettre l’homme au cœur de cette exposition. On reproche souvent aux musées de ne pas raconter les histoires qui vont avec les objets présentés», insiste Philippe Nasse. Pour Éric Bourgougnon, « Cette exposition raconte l’histoire du XXe siècle à travers un instrument ». La batterie a fait son apparition en France en 1917, pendant la Première Guerre mondiale. En important le jazz, des soldats américains ont également fait pénétrer sur le sol français et, au delà, européen, cet instrument devenu ensuite incontournable. À partir des années 1920, « alors que le pays a besoin de lâcher prise après la guerre », il n’y plus un orchestre de bal qui puisse se passer  de la batterie. On voit même une entreprise comme Maugein frères, spécialiste de l’accordéon, installée à Tulle, proposer ses propres modèles de batteries. Par la suite, l’instrument  continuera à s’enrichir de trouvailles et d’inventions, tout au long du XXème  siècle.

    ▲La batterie: un instrument que même Gaston Rivière et son orchestre musette ont adopté dans les années 1930▼

◘ DES PIÈCES D’EXCEPTION À DÉCOUVRIR

  • La « mythique » Ludwig Black Oyster

    Parmi les batteries exposées, figurent quelques pièces rares, dont certaines n’avaient jamais été présentées. On pourra aussi  admirer  des modèles « mythiques« , comme un exemplaire de la fameuse Ludwig Black Oyster, rendue célèbre par Ringo Starr, le batteur des Beatles. Elle  trônera dès l’entrée de l’exposition. Un instrument d’exception quand on sait que celui qu’utilisait Ringo Star a atteint 2,2 millions de dollars lors d’une vente aux enchères en 2015…Bien plus qu’un Stradivarius…

    Le Pélican: Nina Jazz et sa formation

    ◘ L’INTERACTIVITÉ EN VEDETTE

  • L’exposition, qui comme les précédentes joue sur l’interactivité, sera enrichie de documents visuels et sonores exceptionnels:  sur une vingtaine d’écrans, on pourra visionner  trente-cinq films, dont certains remontant à 1928, au moment de l’apparition du cinéma parlant. Une quarantaine de points d’écoute seront dispersés dans l’exposition. Les visiteurs auront tout loisir d’y écouter des enregistrements du début du XXe siècle, parmi lesquels « le premier solo de batterie ». Trois écrans tactiles seront également proposés. Enfin, des ateliers accompagneront l’exposition.

    Le Trio-Jazz et la désormais incontournable batterie

drums_1200x480_2ce9e6131db475b84cc14b16344dbb65

◘ LE PARCOURS DES VISITEURS

▲Extraits du Dossier de presse du MuPop▼

L’orchestre Germaine et ses Loustics, avec la batterie trônant au centre

Savoir plus : Consulter le Dossier de presse de l’exposition : http://www.mupop.info/images/Musee/ALaffiche/ExpoTemporaire/2017/DPexpoBatterie_Web.pdf

Pas d’orchestre de mariage sans batterie…ni accordéon
Pour en savoir plus sur l’histoire dE la batterie 

INFOS PRATIQUES

Mupop: 3 rue Notre-Dame 03100 Montluçon

Tél: 04 70 02 19 60 et 04 70 02 19 62

http://www.mupop.fr

Fernando musette
Les Fernandos Musette: batterie, violon, banjo et accordéon

► Pour découvrir le Mupop et ses ressources: un reportage de France 3

POUR SE RENDRE AU MUPOP

LES HORAIRES ET LES TARIFS

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s