PATRIMOINE: DEUX NOUVELLES ŒUVRES DE ROCHEGROSSE ET DE MANET AU MUSÉE ANNE-DE-BEAUJEU

MISE À JOUR: 2 MARS 2018

317_001

• Au musée Anne-de-Beaujeu, un tableau de Georges-Antoine Rochegrosse vient d’être acheté lors d’une vente aux enchères à Paris, au cours de laquelle le Mab a fait valoir son droit de préemption. Quelque temps auparavant, une lithographie en couleur d’Édouard Manet, restée dans la descendance de Théodore de Banville, avait été donnée au musée.

◘ LE BAL DES ARDENTS

• UN TABLEAU DE GEORGES ANTOINE ROCHEGROSSE

Autoportrait_Rochegrosse_1908
Autoportrait (1908)

Georges-Antoine Rochegrosse (1859-1938) était le beau-fils de Théodore de Banville. Il s’est imposé sur la scène artistique au début des années 1880 avec une peinture spectaculaire où se mêlent une grande violence et un érotisme affiché. Peintre d’histoire parmi les plus célèbres de la Troisième République, il a également réalisé des illustrations et il a exécuté des projets de tapisseries, de céramiques et de vitraux. Artiste attachant et d’une grande fantaisie, il s’est montré sensible aux grands courants du 19ème  siècle, de l’orientalisme au japonisme, en passant par le Symbolisme. Salué par la critique et apprécié du grand public, il a  bénéficié de son vivant d’une reconnaissance internationale. En 2013, le musée Anne-de-Beaujeu, qui conserve le fonds le plus important d’œuvres de l’artiste, lui avait consacré une exposition.

• LE BAL DES ARDENTS :

IMAGE D’UN INCIDENT ROYAL

MAB ROCHEGROSSE

• Le Bal des ardents dépeint un incident marquant dans la vie du roi Charles VI, survenu   le 28 janvier 1393, en pleine guerre de Cent-ans. Ce jour-là, le monarque  participe à un bal costumé, portant comme quatre de ses compagnons, un déguisement de “sauvage” réalisé avec des poils d’étoupe enduits de poix. Lorsqu’ils passent près d’une torche, leurs tenues inflammables s’embrasent. Le roi est sauvé in extremis par une dame de la cour qui l’enveloppe dans sa cape mais ses amis, enchaînés pour plus de véracité, meurent dans d’affreuses souffrances. À compter de ce drame, le roi sombre définitivement dans la folie. Incapable de régner, il laisse la régence du royaume à son frère puis à ses oncles. Charles VI était  l’arrière-grand-père d’Anne de Beaujeu, duchesse de Bourbon.

• UN TABLEAU D’UNE VIOLENCE INÉDITE

AU SALON DE 1889

georges-antoine-rochegrosse_xl (1)
Affiche de l’exposition Rochegrosse de 2013

• “Ce supplice multiplié dans cette joie épouvantée laisse l’esprit sous une impression vraiment terrible. Ces fumées où passent des agonisés, ces flammes lourdes de sang sont d’un effet indescriptible. De tel sujet sont ils vraiment du domaine de la peinture ? Avant M. Rochegrosse, j’aurais volontiers pensé que non”, écrit A. Sylvestre, dans un compte-rendu du  Salon de 1889, publié dans  La Grande Revue, en mai 1889.  Les visiteurs du Salon étaient certes habitués aux gigantesques toiles de Rochegrosse retraçant des épisodes terribles de l’histoire des civilisations, qu’ils soient empruntés à Babylone, à la Rome antique, ou aux Mérovingiens… Pourtant, en choisissant cette scène,  le peintre semble avoir franchi un cap dans la violence. Cette œuvre a surpris, mais elle a reçu les éloges répétés de la critique. Par son extraordinaire dynamisme dans la narration, la manière crue et violente de la représentation et le souci d’une description “archéologique” dans les détails vestimentaires et décoratifs, cette toile est un chef-d’œuvre du genre

• UN  ÉLÉMENT DU “ROMAN NATIONAL

le-bal-des-ardents
Miniature extraite des Chroniques de Froissart

• Passionné d’histoire, Rochegrosse évolue aussi dans un siècle où cette discipline est prépondérante. Les volumes de L’histoire de France de Jules Michelet conditionnent la vision du passé. Michelet jette les bases du roman national français en glorifiant les héros du royaume devenu nation. Les partis pris et les approximations sont donc  balayés au regard de l’efficacité donnée au récit national. L’incident du Bal des ardents se transforme alors en un événement historique marquant qui illustre l’incapacité du roi à gouverner. Ce fait, parmi d’autres, provoque l’affaiblissement du royaume pendant la période de crise des premières années de la Guerre de Cent Ans.

• CE QU’EN DISAIT LA PRESSE 

LORS DU SALON DE 1889 

Sans titre

Z&

Z
Le Temps – 19 mai 1889 © BnF Gallica

LPJ Logo

LPJ 1 aout 1889
Le Petit Journal – 1er mai 1889 (©BnF Gallica)

Sans titre

L'intran 1er mai 1889
L’Intransigeant 1er mai 1889 (©BnF Gallica)

◘ POLICHINELLE

• UNE LITHOGRAPHIE  DE MANET (1832-1883)

PEINTRE ET GRAVEUR

738_edouard_manet-crop• À partir des années  1860-1861, Édouard Manet (1832 – 1883) a travaillé la gravure et réalisé en tout près d’une centaine d’estampes – parmi lesquelles soixante-treize eaux fortes et vingt-six lithographies et dessins sur bois.  Il reprend pour partie les sujets de certains de ses tableaux, les autres gravures étant totalement originales. Il s’y consacrera régulièrement avant 1869. Par la suite, il  y reviendra épisodiquement jusqu’en 1882.

 

• UNE ŒUVRE HAUTE EN COULEURS

• Avec son Polichinelle (51,5 x 34,5 cm), exécuté à l’aide de sept pierres lithographiques, Manet  donne l’exemple d’un regain d’intérêt pour cette technique et les possibilités de couleurs qu’elle offre. C’est sa seule lithographie en couleurs. Il travaille sur ce sujet à partir de décembre 1873 produisant en parallèle une aquarelle (exposée au Salon de 1874) et une lithographie enregistrée au dépôt légal le 16 juin 1874,  pour laquelle il sollicite ses amis poètes.

MAB MANET• À travers le choix de ce sujet, Manet proclame son indépendance morale et politique, avec la complicité de Théodore de Banville. Manet souhaite remercier l’auteur des Ballades, recueil pour lequel il veut exécuter le frontispice durant l’été 1874 par un portrait à l’eau forte du poète. Il devra toutefois y renoncer, faute de temps. Néanmoins, le cabinet des dessins du musée du Louvre conserve un dessin préparatoire au lavis d’encre de Chine. Par ailleurs, deux états de l’eau forte ont été produits. Le musée Anne-de-Beaujeu conserve un tirage du premier état

• THÉODORE DE BANVILLE

téléchargement• On sait que Théodore de Banville, né en 1823 à Moulins, poète, dramaturge et critique dramatique était un ami de Victor Hugo, de Charles Baudelaire, de Gustave Flaubert. Il était déjà  considéré, de son vivant, comme l’un des plus éminents poètes de son époque. Pour accompagner le travail de Manet, il a signé un distique: “Féroce & rose, avec du feu dans sa prunelle, Effronté, saoul, divin, c’est lui, Polichinelle”.  Le musée Anne-de-Beaujeu conserve plusieurs œuvres liées à Théodore de Banville, notamment des portraits de l’écrivain (par Édouard Manet, Ferdinand Bac et Benedict Masson). S’y ajoutent des portraits de membres de sa famille.

• UN DON DE RAYMOND LACROIX

images• Cette lithographie dédicacée et signée au crayon (Polichinelle au poète / EM) était restée dans la descendance du poète jusqu’à son don récent au musée. Elle appartenait à Raymond Lacroix (1919-2017), spécialiste de la ficalité et  époux d’une descendante de Théodore de Banville. Il s’était passionné pour cet auteur et il lui a consacré plusieurs ouvrages. Décédé le 1er janvier 2017, il avait chargé une personne de confiance d’en faire le don  au musée en son nom. On pourra retrouver sa biographie dans un article que lui avait consacré Vu du Bourbonnais.

(D’après le  communiqué du Musée Anne-de-Beaujeu)

• UNE SOIRÉE ORGANISÉE

AUTOUR DES CES ACQUISITIONS

28167000_1624090481000041_711394752153898823_n

• Le 27 février le Mab  a organisé une soirée, autour de ces deux nouvelles acquisitions.   Laurent Houssais,  maître de conférence en histoire de l’art contemporain à l’université de Bordeaux-Montaigne, a traité  du Bal des Ardents, le tableau de Rochegrosse, chef d’œuvre de l’artiste,  qui  n’était plus localisé depuis le début du XXe siècle.

LMT 1er mars
© La Montagne (1er mars 2018)

◘ SAVOIR PLUS…

LE MUSÉE ANNE-DE-BEAUJEU

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s